Le Rocher et Château du Haut Barr

Le rocher du Haut-Barr

Le château du Haut-Barr se situe dans la commune de Saverne, dans le département du Bas-Rhin.

Le château du Haut-Barr
 

Edifié en 1170, il est transformé et restauré au XIVe siècle. La première partie du château est construite au début du XIIe siècle, en grès, à 458 mètres d'altitude. Il est érigé pour surveiller la vallée de la Zorn et la plaine d'Alsace par les évêques de Strasbourg.

C'est ainsi qu'il est surnommé " l'œil de l'Alsace " par les Strasbourgeois. Le prince-électeur de Westphalie ordonne la destruction de plusieurs châteaux dont il fait partie, mais durant la guerre de Succession d'Espagne, les soldats décident de réintégrer la forteresse. Le château est abandonné vers 1770, mais il continue à être occupé jusqu'à la Révolution française.

Cette puissante forteresse des évêques de Strasbourg est érigée sur une impressionnante barre de conglomérat gréseux composée de trois rochers leur permettant un contrôle sur les Vosges du Nord. Cette morphologie lui confère les caractéristiques d'un château-barre.

La chapelle castrale se compose d'une nef romane et d'un chœur gothique avec oriel. De nombreux autres vestiges tels que la tour d'artillerie, ses embrasures de tir, ses fenêtres à pilastres sont intéressants.

Panorama à partir du château du Haut-Barr

Le château est cité dans une charte dès le début du XIIe siècle par laquelle il est confié par l'évêque de Strasbourg Cunon à un certain Merboto de Borre. Agrandi en 1168 sous Frédéric Barberousse par l'acquisition d'un troisième rocher dit "Markfelsen", le Haut-Barr devient l'une des forteresses majeures des Hohenstauffen dans cette région de l'Alsace. Au cours du XIIIe siècle, les évêques de Strasbourg cherchent à s'émanciper de la tutelle impériale et le château devient, à cette époque, une véritable citadelle épiscopale.

Le rocher du Haut-Barr
 

Dabo, Dagsbourg, falkenfels, rocher du dabo, Saint Léon, chapelle saint leon, chapelle

Outils pratiques